LEVIS ORANGE COUNTRY

Hello tout le monde ! Comment allez-vous ?

Aujourd’hui, je vous parle de mes débuts avec la marque LEVIS. Comme je vous le disais dans le post #FIEREDESBLEUS, cette marque fait partie intégrante de mon dressing depuis mon adolescence, comme certains d’entre vous peut-être. Son produit phare : le Jean 501 que j’ai découvert dans la cour du collège. Pour être honnête avec vous, au début de mes années collège j’étais plutôt, Lacoste, Stan Smith et Nike qui a inventé « les Requins » (appeler plus tard, les « TN »). On peut appeler ça une révolution, je dirais meme plus, un tsunami. Ensuite, ils ont sorti « les Dauphins » et il faut le dire, ces mecs étaient inspirés par le large…

Puis, j’ai adopté le 501 Brut , le meilleur combo à cette époque. Polo FILA, Champion, Ellesse ou mon préféré Eden Park, avec une paire de Sebago Dockside, les fameux bateaux. Houlà, quel bond dans le temps ! J’y avais déjà songée, là je confirme : il faut que je fasse un article sur ces années-là, « Mes années 90 ».

Ma deuxième pièce LEVIS adopté est la veste en jean. Je n’ai pas choisi la classique, mais celle de la collection Twisted. Vous vous souvenez de cette collection ? Ces signes distinctifs : les coutures tournantes, la poche unique et la boucle dans le dos. Qui dit veste en jean, dit passe partout, du coup je la mettais avec presque tout. Le combo « gang », bas Lacoste jaune, sweat blanc FUBU et Requins of course.

Et vous quel est votre souvenir le plus lointain avec LEVIS ?

Aujourd’hui je vous présente un tee-shirt sans manche, blanc et orange  (différent du débardeur qui lui a des bretelles). Moins vu et plus discret que le tee-shirt mythique, il est simple et efficace. Qui dit tee-shirt dit basic, donc facile à combiner, pour créer un look simple, chic ou hyper pointu avec des superpositions. Il laisse libre cours à votre créativité et votre style !

A ce tee-shirt, j’ai associé un short shoppé chez Zara il y a maintenant deux ans. Je vais vous faire une confidence : la partie de mon corps que je préfère sont mes jambes. Dès que le temps me le permet, je n’hésite pas, je sors les gambettes ! Une règle importante : jambes découvertes, décolleté couvert et vis versa. L’objectif est de ne jamais tomber dans le vulgaire ni le côté bimbo qui ne me correspond pas. Orange is the New Black, à ce qu’il parait ? C’est effectivement la couleur qui a attiré mon regard. Seventies à souhait avec sa ceinture à boucle et ses poches plaquées sur le devant, j’ai craquée pour la coupe taille haute, légèrement évasée au niveau des cuisses. Ce short est juste top !

Pour terminer ce look, un blazer noir à épaulettes, pièce que tout le monde a dans son dressing actuellement, ce qui n’étais pas le cas à l’époque. Le mien date de plusieurs années, acheté quand j’étais vendeuse chez LA HALLE. A cette période, c’était encore la mode des vestes de tailleur plus courte.

Coté chaussures, j’ai opté pour les Stan Smith, une paire basique incontournable de mon dressing, je l’associe à presque tout. Pour son côté pratique, j’ai choisi le sac à dos (vu ici). Tiens ça me fait penser à une candidate des Reines du shopping  (diffusé du lundi au vendredi sur M6 à 17h30) qui disait : « Le sac à dos, c’est une histoire de génération, après la maternelle , fini le sac à dos ». A bon ? Mais qui a mis ce décret en vigueur ? Je ne suis pas au courant ?

Regardez-vous aussi les Reines du shopping quand vous le pouvez ? Rendez-vous sur Twitter #LRDS !

Montre, bracelets manchette et signe infini, créoles et white turban, légèrement accessoirisée, je suis parée !

Alors que pensez-vous de ma tenue ?

Laisser une trace de votre passage sur mon blog, à vos claviers !

 

 

Tee-shirt LEVIS | Short ZARA | Veste LA HALLE | Sac à dos FOREVER 21 | Bracelet manchette CAMAIEU | Montre CLUSE  | Stan Smith ADIDAS sur ZALANDO 

 

IMG_2866

IMG_2860

IMG_2926

IMG_2910IMG_2915

IMG_2962

 

 

 

 

#FIEREDESBLEUS

Hello tout le monde !

J’espère que vous vous portez à merveille ! Il y a un mois jour pour jour, l’équipe de France était sacrée CHAMPIONNE DE LA COUPE DU MONDE 2018 ! 20 ans après, bravo les bleus !

Je ne vais pas vous mentir, le football et moi-même nous donnons rendez-vous tous les quatre ans. Et encore, la Brasilia world cup 2014, je ne l’ai quasiment pas suivie. Cette fois-ci, comme beaucoup d’entre nous je pense, je me suis tout simplement prise d’affection pour l’équipe. Au-delà du foot, ils représentent la jeunesse française, avec sa joie de vivre et sa diversité culturelle. Pour ma part, ils ont vraiment réussi à m’embarquer dans leur délire sur les RS. On a tous nos chouchous, ma petite brochette : Mbappé, Griezmann, Kimpembe et Pogba !

Ils m’ont fait vibrer, crier de joie, chanter pendant cette finale. Pour l’occasion, la municipalité a installé un écran géant pour diffuser le match dans le plus grand stade de la ville. Buvette, chauffeur de stade, service de l’ordre, étendard levé, tout y était. Malgré la chaleur accablante, hors de question de rater ça. Un stade remplit de monde, rassemblés pour un but (ou quatre !),pour la victoire de notre équipe. C’était juste super ! Quelle adrénaline, quelle émotion ! Merci les bleus !

Rempli de sens, le message de Mr Matuidi à son  fils Blaise (et à toute l’équipe dirai-je), m’a profondément touchée. « Ça reste un jeu le sport… mais s’ils peuvent nous ramener cette coupe… on mourra tranquille » déclare-t-il au micro de TF1 avant le coup d’envoi du match. L’image qui m’a également intimement émue est celle de Paul Pogba et sa mère sur le terrain, le Graal entre leurs mains.

Je me retrouve beaucoup dans ces deux tableaux. Ils symbolisent un des buts que je me suis donnée, rendre mes parents fiers de moi. Ils ont joué « leur Euro ». À moi maintenant de jouer pour eux « La Coupe du monde ».

Encore merci les bleus !

Chacun sa passion, fini le foot, place aux vêtements. Je reviens aujourd’hui avec le t-shirt mythique Levis. Basic, incontournable, intemporel, bref, une pièce à avoir dans son dressing. Mais on ne va pas s’étaler today, je vous donne rendez-vous dans le prochain post pour parler de cette marque, qui pour le coup me suit depuis la cour du collège, voire avant.

À ce t-shirt, j’ai ajouté un pantalon taille haute, fluide, aux jambes évasées. Super confortable et agréable à porter, la longueur est idéale. J’avais essayé des pantalons du même style dans d’autre enseignes, mais malheureusement tous trop longs, obligée de le porter avec talons. Mais non pas question, il m’en fallait un que je puisse porter à plat ou rien. Ne sachant pas conduire en talons, j’en porte très peu pendant la semaine. J’ai essayé de faire la Miss « High heels everyday« , avec une paire dans la voiture pour conduire, j’ai vite abandonné. Une remarque de ma sœur a suffi,  » C’est des chaussures de lâches ça en fait… », ah la c******, n’empêche, j’ai ri. Pour le coup, j’enfile mes mules couleur OR, telles la coupe que les bleus nous ont ramené à la maison.

Côté accessoires, une paire de boucles d’oreilles à franges, j’aime beaucoup le côté bi-matière. Pour finir, petit sac à chaîne très classique, portée épaule, pour une touche vintage.

Alors qu’est ce que vous en pensez ? À vos claviers !

 

T-shirt LEVIS | Pantalon  KIABI | Mules  LA HALLE |B.O KIABI |

 

IMG_3735

IMG_3752

IMG_3780 copie

IMG_3778

IMG_3738 copie